Histoire

En construction. Pour l’instant, une liste plus ou moins structurée des lecture (souvent en anglais, des traductions sont parfois disponibles) qui ont fait émerger La Terre de Maia de mon imagination, m’ont guidé dans la conception et l’installation de l’éco-culture et continuent de stimuler ma curiosité dans la quête d’un l’équilibre idéal et durable entre nature, culture et homo sapiens.

Micro-ferme et permaculture

Quelques livres de références qui m’ont permis de définir le design de la Terre de Maia, de comprendre certains aspect de son éco-système ainsi que de gérer les premiers cycles de culture.

Principes philosophiques

Interêt marqué pour les organisations décentralisées, le marché libre et les principes d’émergence. Je crois peu au monde organisé et régis par le haut; il est la source de la plupart de nos problèmes les plus importants; face aux systèmes complexes la prévision et donc la planification à long terme n’est pas possible et la corrélation entre effet et cause est souvent ténue. Ne rien faire ou procéder par soustraction sont souvent les deux options les moins nuisibles.

Le bout d’un monde

La concentration des pouvoirs et le clientélisme grignotent le monde “moderne” depuis des décennies; les mensonges de la croissance perpétuelle, de la ressource intarissable et de la solution “d’en haut” ont rendu les peuples majoritairement serviles, insensibles à leurs immenses compétence et maladivement anxieux face au monde extérieur et au changement.

L’espoir d’un renouveau

La révolution numérique change la donne et court-circuite les canaux de contrôles et d’influence traditionnels; elle libère l’accès à la connaissance, la créativité, la collaboration décentralisée desquels émergent des initiatives et des outils ouverts et puissants; les efforts de mise sous tutelle et de réglementation castratrice de ces outils représente le coeur de la bataille entre l’ordre ancien et les efforts de renouveau vers un monde ouvert, collaboratif et connecté à la terre.